Catégories
Conseils municipaux démocratie directe

Conseil municipal du 8 juin 2020

Lors du conseil municipal du 8 juin 2020, les élu.e.s de l’Assemblée Populaire d’Ugine sont intervenu.e.s pour remercier les Uginoises et les Uginois de leur confiance et condamner les propos indignes d’un adjoint lors de la campagne. ( intervention d’Agnès Crépy, 2’50).

Nous nous sommes abstenus sur les indemnités des élus, et nous avons voté contre la majoration de 15 % des ces indemnités Intervention d’Eric Fuss à 33’50).

En effet cette décision nous semble difficile à comprendre aux vues :

– des difficultés sociales actuelles

– de la diminution des responsabilités des élus municipaux puisque beaucoup de compétences sont à l’agglo

– et de la disproportion par rapport à la revalorisation du SMIC (1,2%)

pour un total de plus de 95 000€ sur 6 ans..

Nous avons également voté contre les frais de représentation du maire. Nous avons alerté sur le manque de transparence dans l’énoncé des délibérations. Bien que l’indice de référence des indemnités ait légerement augmenté en 6 ans comme l’a justement remarque M.Chevallier, les indemnités du maire sont loin de la baisse annoncée dans la délibération n°10 ( en légère hausse par rapport à 2014 pour tout dire) car il faut ajouter à celles-ci la majoration de 15% ainsi que les frais de représentation mensuels. (intervention d’Agnès Crépy 43’42)

Concernant le reste des délibérations, dans la mesure où nous étions en accord avec les propositions et toujours dans un souci de construire collectivement la commune de demain avec l’équipe de la majorité, nous les avons bien évidemment votées. 

Agnès Crépy en a profité pour féliciter la mairie pour les actions liées au scolaire et au périscolaire durant cette période délicate.

Le vote contre des délibérations ou l’abstention ne sont pas systématiques. C’est le fruit d’une réflexion et d’un débat menés avec des habitants et le fruit d’une documentation rigoureuse. Toutefois, nous tenons à préciser que les élus et les habitants ne sont pas experts en tout et les textes à appliquer dans l’exercice d’un mandat sont nombreux, divers et souvent complexes. Raison pour laquelle, il est indispensable de pouvoir interroger sereinement la majorité. 

En questions diverses, Audine Freckmann a lu une note portant sur 2 sujets. ( 1’02’00  )

Le 1er concerne les masques offerts aux Uginoi.es par la ville. Les élus de la minorité avaient adressé une lettre à M. le Maire portant les inquiétudes et interrogations d’habitant.es sur les normes techniques de ces masques. (lettre visible ici).

Sans réponse officielle de la part de M. le Maire,  les élus ont souhaité solliciter à nouveau la mairie lors du conseil municipal afin d’obtenir des éléments d’information.

M. le Maire a été très explicite en répondant qu’il n’avait pas à répondre à ce courrier qu’il jugeait inutile.

Mustapha Haddou est également intervenu pour préciser que les masques avaient une soudure verticale et non une couture verticale, permettant une étanchéité s’inscrivant dans les normes.

Agnès Crépy a précisé que si des éléments de réponse nous avaient tout simplement été adressés, nous aurions pu échanger entre nous et nous n’aurions pas été obligés d’en parler au conseil municipal.

Au regard de ces précisions ainsi que du rapport de test des masques que la mairie nous a adressé à l’issue du conseil municipal, nous allons prendre le temps d’étudier ces nouveaux éléments et vous apporterons une nouvelle note d’information à ce sujet.

Le 2ème sujet abordé dans cette note de fin de conseil municipal porte sur le choix du silence plutôt que de la communication envers les élus de la minorité, remettant en question la transversalité défendue par M. le Maire dans ses discours.

Il a été rappelé que notre position, et non notre opposition, est de défendre une organisation où l’on peut réfléchir ensemble sur les affaires publiques. 

Les élus de la majorité et nous, membres de l’APU, sommes là pour recueillir les témoignages, le soutien et les doutes de tout un chacun avec respect dans un souci permanent de servir l’intérêt général, comme mentionné dans la charte de l’Elu.

Il est essentiel de pouvoir communiquer, interroger sereinement l’équipe de la majorité sans être dans une méfiance systématique de leur part afin de construire, ensemble, la démocratie de proximité à laquelle les Uginois ont le droit.

M. le Maire a malheureusement tenu des propos forts, n’offrant que peu d’espoir à une véritable co-construction.

Pour autant, nous affirmerons toujours nos valeurs et notre seul objectif, celui de travailler tous ensemble pour la commune.

Catégories
démocratie directe

Réinventer la commune !

Chez nous, il n’y a pas de premier de cordée, nous souhaitons redonner réellement la parole aux habitantes et aux habitants.

Nous croyons en l’intelligence collective qui est un des fondements de la démocratie directe. Nous vous invitons à co-construire un nouveau mode d’organisation de notre commune dans lequel vos élus travailleront sur un pied d’égalité et en totale coopération. Ce fonctionnement horizontal, la collégialité, garantit une définition précise des mandats (respect des engagements électoraux et des chartes signées) et permet d’éviter l’accaparement du pouvoir par le maire et ses adjoints.

Vous, habitantes et habitants, serez placés au cœur des affaires publiques par votre participation aux décisions communales. Cette participation s’exprimera à différentes étapes de la gestion des affaires de la commune : de l’impulsion des idées, à la préparation et à l’étude des dossiers puis, si vous le souhaitez, à la mise en œuvre des projets.

Sur les thèmes qui vous intéressent, vous pourrez choisir d’intégrer des commissions de travail mixtes (élus et habitants), de participer à des séances publiques et à des assemblées générales de quartier ou de commune.

Vos futurs élus s’engagent à respecter les décisions de ces groupes de travail, tant qu’elles respectent les valeurs de la charte de l’Assemblée Populaire d’Ugine, à favoriser les décisions par consensus et à valoriser l’écoute active.

Pour permettre votre implication, il est du devoir des élus de garantir votre participation. Pour s’en assurer, un groupe d’habitants veillera au respect de ce processus démocratique.

Nous devrons veiller à vous informer dans la transparence et à utiliser des méthodes qui faciliteront votre participation pleine et entière.

Le conseil municipal et les assemblées veilleront également à ce que chacun trouve sa place pour s’impliquer : tout le monde n’est pas à l’aise avec les réunions mais il existe plein de façons de participer !

La démocratie directe n’est pas une idéologie mais repose sur le bon sens, l’expérimentation, l’apprentissage et la confiance.

Ensemble nous allons réinventer notre commune !

Catégories
démocratie directe

démocratie directe ??